Conférence : Génération Y

LUNDI 22 OCTOBRE 2012

18 h 30 – 20 h 00
à l’Espace Jean-Paul CHARIE – 1 bis, Faubourg d’Orléans à Pithiviers

COMPRENDRE LA GÉNÉRATION Y POUR MIEUX LA MANAGER

La génération Y semble effectivement tourner la page, et vouloir renouer avec une authenticité qui faisait parfois défaut au monde d’hier. Ce nouveau visage veut peut-être rompre avec l’impression de mensonge et d’hypocrisie que les jeunes générations ne peuvent se garder d’avoir au regard de ce qu’a été le XXème siècle. Les deux guerres mondiales avaient déjà jeté le discrédit sur une modernité qui avait pourtant promis d’inonder le monde de ses lumières, la rationalité technique ayant surtout été le moyen d’une barbarie sans égale.

La génération Y réagit à son tour contre le mythe de l’entreprise et de l’économie, préférant les valeurs sûres qu’elle a elle-même pu forger au travers de ses expériences. Elle sait devoir surtout compter sur son propre discernement, et ne plus croire tout ce que lui disent ses ainés. Elle a connu sa part d’enseignants incompétents et parfois névrosés, elle a compris que le développement devait aussi être durable, que toute la politique reposait sur un double fond, et qu’il y avait une vie après le chiffre d’affaire…

Cette mutation des mentalités affecte le champ des valeurs et les rend plus humaines. Mais la contrepartie de l’authenticité qui caractérise cette génération risque d’être une sorte de « spontanéisme » rétif à toute forme de contrainte, et pour lequel le dépassement des règles d’hier ne laisse plus filtrer que des choses ludiques et gratifiantes.

Le refus de ce que notre monde peut avoir de faux et de mensonger risque aussi de périmer les exigences et les difficultés qui sont pourtant le propre de la civilisation. L’élève refuse le joug d’un mauvais pédagogue, mais ne se rend pas bien compte de l’importance de ce que son ainé avait à lui transmettre. La spontanéité de la génération Y et la transmission pourtant constitutive de la civilisation ne font effectivement pas bon ménage. Gageons que la nouvelle indépendance d’esprit favorise l’éclosion de l’intelligence… bien loin du simple refus de grandir.

Cette soirée sera animée par David LUCAS, Directeur de GAERIS, département Sciences Humaines.

Inscription pour Pithiviers : dmabileau@udel45.com

Comptant sur votre présence et dans l’attente du plaisir de vous retrouver,

Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sincères salutations.

Olga GUITTON,

Déléguée Générale.

Les derniers articles