Relancer l’attractivité de l’investissement locatif privé

Le mal-logement s’aggrave en France, dénonce la Fondation Abbé Pierre dans son dernier rapport, tirant une fois de plus la sonnette d’alarme. Au total, notre pays compterait en 2013 quelque 3,6 millions de mal logés et plus de 5 millions de Français seraient fragilisés par la crise du logement, au premier rang desquels les foyers les plus modestes, les familles monoparentales et les jeunes.

Se loger devient de plus en plus cher et selon l’INSEE, la hausse du taux d’effort touche particulièrement les locataires car les catégories les plus modestes sont concentrées dans le parc locatif. La situation est particulièrement critique dans les grandes agglomérations, Ile-de France en tête, où on note dans le parc locatif privé une insuffisance notoire de logements abordables (autour de 11 – 12 €/m²) pour les catégories sociales non éligibles au parc social, et ne pouvant accéder à la propriété.

>> Télécharger la fiche argumentaire au format PDF

Les derniers articles