Nouvelles de Bruxelles

François Hollande à Bruxelles, sommet européen spécial Energie et Fiscalité, chômage des jeunes, aide à la Grèce et à Chypre, referendum au Royaume-Uni, soutien à l’Union européenne…

François Hollande a rencontré la Commission européenne à Bruxelles

Le Président s’est rendu le 15 mai à Bruxelles pour un échange avec les vingt-sept commissaires européens. Il s’agissait d’examiner la possibilité d’accorder à la France deux années supplémentaires pour lui permettre de ramener son déficit sous les 3 % en 2015. En contrepartie, il est demandé un programme crédible pour des réformes sur le marché du travail, le système de retraites et l’ouverture des marchés. La Commission rendra ses recommandations le 29 mai. Celles-ci seront soumises aux ministres des finances et des affaires sociales européens en juin. Enfin c’est le Conseil européen des chefs d’Etats des 28 et 29 juin qui les validera.

Sommet européen spécial Energie et Fiscalité le 22 mai à Bruxelles

Les chefs d’Etats et de gouvernement se consacreront aux aspects compétitivité de la politique de l’énergie : investissements dans les réseaux et dans les capacités de production et réduction du coût de l’énergie. Sur la fiscalité, il s’agira d’accélérer le dossier de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale, de renforcer les échanges d’information entre administrations en particulier sur le blanchiment d’argent. Les accords fiscaux avec les pays tiers Suisse, Andorre, Monaco, Saint-Marin, Liechtenstein seront renégociés.

Initiatives européennes pour lutter contre le chômage des jeunes

Dans le cadre du budget 2014-2020, l’UE débloquera 6 milliards pour les régions où le taux de chômage des jeunes est supérieur à 25 %. Treize pays sont concernés. Mais José Manuel Barroso, le Président de la Commission, souhaite faire plus et plus vite. Le président Hollande a rappelé le 15 à Bruxelles à une accélération du dispositif. Le Premier ministre italien Enrico Letta souligne qu’il serait «impardonnable» de ne pas adopter de mesures concrètes. Il prépare avec son homologue espagnol Mariano Rajoy des initiatives. Des décisions seront prises au Conseil européen de juin.

Les ministres des Finances européens aident la Grèce et Chypre

Les ministres des Finances des 17 membres de la zone euro se sont accordés le 13 mai sur l’aide aux pays en difficultés. Chypre recevra une première tranche de 3 milliards d’euros sur un total prévu de 10. Et 7,5 milliards supplémentaires seront versés à la Grèce d’ici juin. Le cas de la Slovénie a aussi été examiné : aucune aide n’a été décidée mais l’Eurogroupe demande que le programme de réformes en cours (privatisations et relèvement de deux points de la TVA) s’accompagne de réductions de dépenses publiques.

David Cameron prépare un projet de loi permettant un referendum

David Cameron a présenté le 14 mai, un projet de loi garantissant la tenue d’un référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne, d’ici la fin de l’année 2017. C’est une première étape juridique nécessaire. A la Chambre des Communes, les élus du parti libéral-démocrate, représentés dans l’actuel gouvernement de coalition, sont défavorables à ce projet de loi, tout comme les travaillistes.

Le soutien à l’Union européenne en baisse, surtout au sud de l’Europe

Selon le centre de recherche américain Pew, le soutien à l’UE est passé de 60 % à 45 % entre 2012 et 2013. La France enregistre la chute la plus forte (-19 points) à 41 % d’opinions favorables. L’Espagne perd 14 points à 46 %, l’Allemagne 8 à 60 % et la Grande-Bretagne 2 à 43 %. Le seul pays où la cote de l’UE progresse est la République tchèque (+4 points à 38 %). Le soutien à l’intégration économique de l’Europe, enregistre une baisse de 34 % à 28 %. La France tombe à 22 % devant l’Italie et la Grèce (seulement 11 % d’opinions favorables). L’Espagne est à 37 %, et la Pologne à 41 %. Seule l’Allemagne reste au-dessus de 50 %.

Les derniers articles