L’ORSE et le MEDEF publient un guide sur les questionnaires RSE

Présenté lors d’une conférence organisée au MEDEF, ce guide intitulé « Questionnaires RSE adressés par les donneurs d’ordre à leurs fournisseurs – pratiques des entreprises dans le domaine des achats responsables » vise à recenser les pratiques des entreprises donneuses d’ordre qui ont recours aux questionnaires RSE dans le cadre d’une politique d’achats responsables et de la façon dont les fournisseurs sont associés.

En effet, les entreprises qui s’engagent dans la voie de la RSE sont fortement encouragées à développer des démarches de diffusion de la RSE dans leur chaîne d’approvisionnement via des politiques d’achats responsables. Elles ont pour cela plusieurs raisons : gestion des risques de réputation ou de rupture d’approvisionnement, volonté d’être en conformité avec des engagements pris, développement d’un dialogue pour développer des innovations et des partenariats de long terme, etc.  Les questionnaires RSE constituent l’un des outils (pas le seul) d’une telle politique qui doit être impulsée dans le cadre d’une démarche interne transversale et cohérente. Ce guide n’a pas pour vocation d’encourager cette pratique particulière mais plutôt de pousser l’entreprise à se poser les bonnes questions si elle a décidé d’adopter cette démarche.

Le MEDEF a tenu à rappeler que les questionnaires RSE ne doivent pas constituer une charge supplémentaire sur les fournisseurs. Le nombre de questionnaires adressés aux fournisseurs est très important et les plus petits d’entre eux n’ont pas les moyens de répondre à de trop nombreuses sollicitations. Il faut au contraire développer les démarches partenariales entre les grandes et les petites entreprises. Les grands donneurs d’ordre doivent tenir compte des différences fondamentales entre les entreprises et s’interroger sur l’accompagnement approprié pour aider leurs fournisseurs.

Quant aux entreprises fournisseurs, elles doivent aborder les démarches d’achat responsable de leurs donneurs d’ordre comme un moyen efficace de se différencier face à des entreprises concurrentes qui n’auraient pas perçu ces enjeux et une formidable opportunité d’être accompagnée par une entreprise expérimentée dans le développement d’une démarche RSE qui sera un facteur de performance et de compétitivité.

Le MEDEF a également souligné que les donneurs d’ordre devaient s’interroger sur la réciprocité des exigences. Une démarche d’achats responsables doit être une démarche à double sens qui doit permettre de développer une relation équilibrée et transparente entre les donneurs d’ordre et leurs fournisseurs. Les donneurs d’ordre doivent adopter une démarche partenariale basée sur la loyalité, le respect mutuel et la réciprocité des exigences pour le développement de partenariats étroits entre les entreprises. Les questionnaires doivent être un outil de dialogue et de progrès mutuel, et non seulement de contraintes et sanctions.

Dans un souci de cohérence, il doit lui aussi s’assurer qu’il a un comportement responsable vis-à-vis de ses fournisseurs, par exemple en étant elle aussi transparente sur les règles du jeu et l’utilisation des résultats, en développant une démarche de dialogue sur les enjeux, en accompagnant ses fournisseurs dans la mise en œuvre pour un progrès mutuel, en demandant le point de vue de ses fournisseurs sur son attitude et en se faisant lui aussi noter par ses fournisseurs, etc.

C’est pourquoi le MEDEF soutient et encourage les actions de l’association Pacte PME et de la Médiation Inter-entreprises afin de développer ce nouveau modèle de partenariat entre les donneurs d’ordre et les fournisseurs, gage du succès économique de demain.

>> Télécharger le guide au format PDF

Les derniers articles