Rencontre G20 / B20 à Saint-Pétersbourg

A l’occasion du sommet du G20 à Saint-Pétersbourg, le Medef, membre fondateur de la B20 Coalition, est allé avec ses homologues rencontrer les Chefs d’Etat pour exprimer les priorités de la communauté internationale des affaires.

Au cours de ce débat, les entreprises des pays du G20 ont annoncé qu’il fallait une coordination plus efficace et plus transparente des politiques économiques comme de la fiscalité, en avançant plusieurs idées clés :

  • Favoriser l’esprit d’entreprise et rémunérer correctement la prise de risque ;
  • Réduire l’instabilité des politiques fiscales ;
  • Protéger la propriété intellectuelle ;
  • Supprimer les restrictions à la libre circulation des capitaux ;
  • Restreindre les protections douanières (tarifaires) et non tarifaires.

Et d’ajouter qu’il fallait repenser un système de règles avec un objectif précis : mieux prévenir les crises, favoriser la croissance et stimuler la création d’emplois.

Pour les membres du B20, cela implique un système réglementaire durable, acceptable pour tous, permettant de parvenir autant que possible à une situation d’égalité de traitement pour les acteurs économiques ; et, plus important encore, ces règles doivent être fondées sur la priorité du long terme. Le court-termisme favorise l’apparition de bulles et pénalise l’emploi et l’investissement, notamment dans l’éducation ; c’est un mal qui décourage les générations à venir d’entrepreneurs et par conséquent, qui contrarie la croissance future.

Enfin, les entreprises des 20 ont rappelé qu’elles avaient besoin de disposer d’un environnement réglementaire stable et coordonné, pour mieux décider de leurs investissements. L’économie réelle a besoin de long terme. Et de souligner qu’il s’agissait-là d’un enjeu politique et non simplement technique.

Dès le 1er décembre 2013, le Medef contribuera à la préparation de la présidence Australienne, qui prend effet au 1er décembre pour un an. La rencontre G20 / B20 programmée à Brisbane en novembre 2014 permettra de renforcer le dialogue sur les conditions économiques nécessaires à la croissance et à la création d’emplois.

Les derniers articles