Pierre Gattaz dans L’Opinion : « Ce que les entreprises attendent du gouvernement, c’est le passage du discours aux actes »

Dans une interview accordée au quotidien L’Opinion, le président du Medef fixe ses lignes rouges « non à une nouvelle taxe sur l’excédent brut d’exploitation et oui à davantage d’économies dans les dépenses publiques ».  Il se déclare par ailleurs globalement satisfait de la conférence environnementale, tout en restant très vigilant.

« Nous avons entendu de la part du chef de l’Etat un discours pragmatique et volontariste, respectant un bon équilibre entre transition écologique, pouvoir d’achat des Français et compétitivité des entreprises. » a déclaré Pierre Gattaz à propos de la Conférence environnementale, assurant que les entreprises « sont prêtes à s’engager dans la transition énergétique ». Le président du Medef indique toutefois rester « très vigilant sur deux volets (…) la fiscalité écologique et les normes. » Pierre Gattaz regrette toutefois « le discours décliniste, de décroissance » des militants écologistes, « alors que les entreprises sont fondamentalement dans la croissance, l’optimisme, la recherche, l’innovation. »

Pierre Gattaz a par ailleurs réaffirmé sa conviction que « seules les entreprises créent de l’emploi. Elles ont entre leurs mains 80 % des solutions aux problèmes de la France : chômage, intégration des jeunes, des minorités, épanouissement et dignité par le travail, commerce extérieur, croissance, solutions aux besoins sociétaux, sécurité, santé… » C’est pourquoi le président du Medef attend du gouvernement « le passage du discours aux actes ». «  J’aimerais, déclare-t-il,  que le gouvernement arrête toute nouvelle initiative impactant les entreprises, et s’occupe beaucoup plus de leur constituer un meilleur environnement fiscal, social et réglementaire, et de réformer la sphère publique. » Pour lui « la seule solution ce sont les économies sur la dépense publique : au lieu de prélever 2,5 milliards en plus sur les entreprises, qu’on réduise la dépense d’autant »

>> Lire l’Interview sur le site de L’Opinion

Les derniers articles