Pierre Gattaz sur RTL : « on va se mobiliser pour créer un million d’emplois nets sous cinq ans »

Invité de Jean-Michel Apathie le 10 octobre au matin, Pierre Gattaz est revenu sur la colère des patrons excédés par le niveau des charges qui pèsent sur les entreprises. Il a également déclaré vouloir mobiliser l’ensemble des patrons pour créer un million d’emplois d(ici 5 ans à condition bien sûr que la France fasse le choix de l’entreprise et que les pouvoirs publics donnent aux entreprises le terreau dont elles ont besoin pour se développer.

« Toutes les mesures qui sont sorties depuis plusieurs mois, depuis plusieurs semaines comme la loi HAMON, comme la loi Florange, comme l’ouverture du dossier pénibilité sur les retraites, sont de nouvelles contraintes, de nouvelles angoisses » a précisé le président du MEDEF. « Donc les patrons sont extrêmement inquiets et ils ont manifesté leur inquiétude et leur souffrance car il faut savoir que beaucoup de patrons sont en survie, ils ont des inquiétudes de fins de mois, les carnets de commandes sont très bas et la rentabilité des entreprises en France fait partie des plus faibles d’Europe. »

Dénonçant toute idée de « cadeau aux entreprises » Pierre Gattaz a rappelé que « derrière une entreprise il y a des équipes, il y a des salariés, il y a de l’emploi (…) aujourd’hui nous sommes en surfiscalité notoire. »

Pierre Gattaz a également exprimé sa volonté de mobiliser toute l’énergie des chefs d’entreprise français pour « créer un million d’emplois nets sous cinq ans ». Il pense d’ailleurs envoyer un courrier en ce sens à l’ensemble des adhérents du MEDEF.

Pour que cette mobilisation pour l’emploi les patrons ont « besoin absolument de conditions fiscales, sociales, réglementaires qui aillent dans le sens de cette création d’emplois » a ajouté Pierre Gattaz déplorant qu’aujourd’hui il n’y ait « pas de cap ». Pour le président du MEDEF il est désormais impératif pour le gouvernement d’avoir «  le courage politique d’optimiser les dépenses publiques du pays. » Pour lui, la France « c’est un moteur de Formule 1, mais elle fait de l’huile, ça surchauffe et elle fonctionne comme une 2CV. (…) Il faut optimiser l’ensemble des fonctionnaires » (…) « il y a urgence, il y a des chefs d’entreprise qui en ont marre, il faut écouter cette urgence. » « L’entreprise a 80 % des solutions des problèmes du pays en main. Nous pouvons embaucher des jeunes, embaucher des minorités, intégrer, faire de la croissance, faire du commerce extérieur, faire de l’investissement. Il faut faire le choix de l’entreprise, faire le choix de l’entreprise c’est dire au bout on peut créer un million d’emploi, les patrons ne le feront pas tout seuls bien évidemment mais si on nous, si on nous fait le terreau de confiance et de compétitivité qui va bien. » C’est ce que Pierre Gattaz souhaite prochainement dire au président de la République.

>> Voir la vidéo

Les derniers articles