Dégradation de la France par Standard and Poor’s : Il y a urgence à engager des réformes structurelles pour retrouver rapidement croissance et emplois en faisant enfin le choix de l’entreprise et de la compétitivité

Le MEDEF rappelle l’urgence d’engager des réformes structurelles pour rétablir la compétitivité des entreprises et relancer ainsi l’investissement et l’emploi. Un geste fort du gouvernement est indispensable pour recréer les conditions de la confiance, redonner un sens aux actions, relancer une réelle dynamique de création d’emplois dans notre pays. Le MEDEF, l’ensemble de ses fédérations et MEDEF territoriaux, et, au-delà, de nombreuses associations partenaires ont ainsi souscrit à l’objectif ambitieux de créer 1 million d’emplois en 5 ans et l’ont rendu public. Mais il convient de créer enfin les conditions de ce rebond.

Le déclin n’est pas inéluctable et notre pays conserve de très nombreux atouts. Il est désormais urgent de passer à l’acte et d’engager notamment le chantier de l’optimisation de la sphère publique qui, seul, permettra de baisser durablement le niveau des prélèvements obligatoires pesant sur les entreprises.

Le MEDEF, ainsi que l’ensemble de ses composantes et partenaires, sont prêts à s’engager résolument aux côtés du gouvernement et des autres partenaires dans la mise en œuvre de chantiers plus que jamais indispensables.

Pour Pierre Gattaz : « Il est urgent de redonner confiance aux Français et aux entrepreneurs, en engageant résolument une réforme de la sphère publique, une baisse des prélèvements obligatoires et la mise en place d’un environnement favorable à l’entreprise. Nous avons toutes les cartes en main pour créer un million
d’emplois d’ici 5 ans si les conditions d’un développement des entreprises sont
rapidement mises en œuvre.
»

Les derniers articles