Le Medef s’engage dans la transformation numérique de la France

C’est pourquoi le Medef crée un Comité « Transformation numérique » dont la présidence est confiée à Pierre Louette, directeur général adjoint d’Orange, et les vice-présidences à Patrick Bertrand, directeur général de Cegid Group, et Christian Poyau, PDG de Micropole.

Ce Comité aura pour mission première d’encourager la transition numérique de l’économie française en élaborant des recommandations, mais aussi par des actions concrètes sur le terrain.

A la fois formidable opportunité et bouleversement des habitudes, la transition numérique concerne toutes les entreprises et tous les secteurs. Ce n’est qu’au prix d’une réflexion d’ensemble, depuis la conception des biens et services jusqu’à leur commercialisation, que nos entreprises amélioreront leur compétitivité, condition essentielle pour se développer et conquérir de nouveaux marchés.

Le Comité « Transformation Numérique » sera l’interlocuteur des pouvoirs publics afin :

  • d’accélérer la prise de conscience que le secteur du numérique est un puissant vecteur de croissance, de création d’entreprises et d’emplois et qu’il peut en outre contribuer à répondre efficacement à de grands enjeux sociétaux (santé, dépendance, éducation, relations administration-citoyens…).
  • de travailler à la mise en place d’un cadre législatif, réglementaire et fiscal permettant de réaliser le potentiel important dont dispose notre pays (talents, innovations technologiques et filières de pointe).

Enfin, le Comité « Transformation Numérique » développera des initiatives de terrain concrètes pour accompagner cette mutation. Dans cette perspective, il organise, en collaboration avec Ubifrance, un déplacement du président du Medef, Pierre Gattaz, au Consumer Electronic Show (salon accueillant à Las Vegas l’ensemble de l’écosystème mondial de l’innovation numérique) en janvier prochain. Ce déplacement s’inscrit dans une double logique :

  • Promouvoir les entreprises françaises du numérique, la vitalité et l’importance de cet écosystème pour notre pays.
  • Rencontrer les grands acteurs de la high-tech mondiale et les sensibiliser à l’attractivité de la France.

Les derniers articles