Il est urgent de changer de cap pour améliorer l’efficience du système de santé

<p>Alors que le débat sur la stratégie nationale de santé est engagé et en amont du PLFSS 2015, les acteurs privés de la santé, pour la première fois rassemblés au MEDEF, dressent un bilan préoccupant de l’état du système de santé et de leur secteur (déficits chroniques, plans sociaux, moins de R&D…). Ils proposent de rendre le système de santé plus innovant et plus efficient en s’appuyant sur le dynamisme de leur secteur.</p>

A cette occasion, ils alertent les pouvoirs publics sur la situation d’un secteur stratégique et compétitif pour la France, facteur d’innovation, fortement exportateur et créateur d’emplois (1,3 million d’emplois). Ce secteur d’avenir, services et industries, est au croisement des innovations technologiques, industrielles, organisationnelles. Par l’excellence de son savoir-faire, il permet de répondre aux nouveaux enjeux auxquels la santé est confrontée (vieillissement et dépendance, maladies chroniques…). Ce dynamisme des acteurs privés de la santé est une chance et non un coût.

Or aujourd’hui les acteurs privés de santé (produits de santé, hospitalisation privée…) sont devenus des « variables d’ajustement » du système de santé. Par exemple, le médicament qui représente 15 % des dépenses d’assurance maladie contribue à près de 50 % de l’effort d’économies. Et l’hospitalisation privée a notamment subi une baisse de ses tarifs pour compenser le bénéfice du crédit d’impôt compétitivité emploi. Ces prélèvements opérés, année après année, sans concertation avec les professions concernées, menacent ce fleuron économique, vont à l’encontre du Pacte de responsabilité et nuisent à l’efficience du système de santé dans son ensemble.

Au-delà leurs intérêts sectoriels, les entreprises privées de la santé appellent les pouvoirs publics à un changement de cap responsable. Le redressement des comptes publics et sociaux est une nécessité qui exige de lancer d’urgence des réformes structurelles de l’offre de soins. Porteuses d’innovation, d’efficience et d’emploi, les entreprises privées veulent avec tous les acteurs de la santé, sans exception, contribuer à cette adaptation du système de santé. Elles demandent en retour des engagements pluriannuels, plus d’équité et plus de transparence.

Pour le Medef, et compte tenu de la croissance annoncée des dépenses, il faut ouvrir un débat sur le financement de notre système de santé sur ce qui doit relever de la solidarité, de la mutualisation et de la responsabilité. C’est dans cet esprit qu’il verse aujourd’hui au débat une contribution pragmatique : « Avec les entreprises, assurer l’avenir du système de santé en conjuguant efficience, innovation et responsabilité ».*

Pour Pierre Gattaz, président du MEDEF : « Dans l’économie globalisée nos entreprises de santé, doivent rester compétitives. Il est donc urgent de mettre en mouvement le système de santé, de le réorganiser. Le monde de l’entreprise peut inspirer la conduite du changement, qu’il s’agisse de management, d’excellence opérationnelle ou d’innovation. Il faudra notamment veiller à impliquer les effectifs de la fonction publique hospitalière dans la réforme de l’hôpital qui doit être lancée sans plus tarder. »

Pour Claude Tendil, président de la commission Protection sociale du MEDEF : « Notre système de santé mobilise de plus en plus de ressources pour des résultats sanitaires de plus en plus contrastés. Il faut tenir un discours de vérité aux Français et engager sans délai les réformes structurelles qui s’imposent en termes d’organisation des soins, de gouvernance et de financement. »

Pour Christian Lajoux, président du comité transverse des industries de Santé du MEDEF : « Nous vivons une révolution technique dans notre secteur, qui est un facteur clé dans la conquête des marchés mondiaux. Ce leadership doit être moteur pour appuyer une profonde réforme de l’organisation de notre système de santé, et la mise en place d’une nouvelle gouvernance plus lisible et plus équitable. »

>> Télécharger la contribution du MEDEF sur la stratégie nationale de santé au format PDF

Les derniers articles