L’Usine Nouvelle : Pierre Gattaz appelle à la modération salariale »

<p>Dans un entretien exclusif accordé à l’Usine Nouvelle, Pierre Gattaz prône une modération salariale pendant deux ou trois ans pour préserver la compétitivité des entreprises.</p>

« Ces dernières années, les salaires en France ont augmenté plus vite que l’inflation et que la productivité » explique Pierre Gattaz, et  « s’il n’y a pas de modération salariale aujourd’hui en France, les efforts faits sur les baisses de charges n’auront servi à rien. » Pour lui cette modération salariale est « une question de deux ou trois ans ». (…) : « si la confiance revient parmi les entrepreneurs, nous allons réenclencher un cercle vertueux et nous retrouverons des marges de manœuvre. » déclare le président du MEDEF. Et ajoute Pierre Gattaz, cette modération concerne également les salaires des patrons car « Il y a une exigence d’exemplarité. On ne peut pas demander des efforts aux salariés et ne pas se l’appliquer soi-même. »

>> Lire l’entretien sur le site de l’Usine Nouvelle

Les derniers articles