Réforme territoriale : un élan qui doit servir la compétitivité de la France

<p>L’annonce par le Président de la République de la réduction du nombre de régions est une bonne nouvelle. Cet élan réformateur est positif pour notre pays. Cette initiative correspond d’ailleurs à l’une des propositions fortes du MEDEF qui demande de longue date la réduction des dépenses publiques et donc la simplification du mille-feuille territorial français. </p>

Cette réforme doit conduire à plus de compétitivité pour les entreprises et leurs salariés. Elle doit ainsi tenir compte des bassins d’emplois et des pôles d’excellence des différents territoires. Deux paramètres très importants doivent guider cette nouvelle organisation : une meilleure lisibilité pour un plus grand rayonnement international.

La carte des régions françaises doit refléter l’excellence de ses territoires et s’adapter aux réalités économiques d’aujourd’hui. Et ainsi permettre de redynamiser nos territoires en leur donnant l’organisation la plus efficace et la plus pertinente pour favoriser la croissance et l’emploi.

Pour Pierre Gattaz, président du MEDEF, « la réforme territoriale doit être au service des forces vives du pays que sont les salariés et les entreprises. Car l’organisation territoriale de notre pays est un maillon essentiel de son attractivité et de son rayonnement international. »

Les derniers articles