Observatoire TEC – Résultats de l’enquête du 1er trimestre 2014 : encore 75 049 emplois non pourvus

Alors que les chiffres du chômage ont connu une nouvelle hausse au mois d’avril, la 6e vague d’enquête de l’Observatoire Tendance Emploi Compétence (TEC) du MEDEF, menée au 1er trimestre 2014 (janvier-février-mars) auprès des responsables de recrutement des entreprises privées, montre que 75 049 offres d’emploi restent encore non pourvues, soit 11 % des postes recherchés, en recul de 14 % sur le trimestre précédent.

Cela démontre l’importance de l’opération « Beau travail », lancée par le MEDEF (1) qui permet de faire découvrir les métiers qui recrutent et réduit ainsi le nombre d’emplois non pourvus. Il est urgent de se mobiliser pour développer l’apprentissage et l’alternance.

En effet, 690 707 postes en CDD de plus de 6 mois et CDI ont été recherchés au 1er trimestre, soit près de 41 000 postes supplémentaires par rapport au trimestre précédent.

Parmi ces postes, 136 517 recrutements ont été menés avec des difficultés, soit une hausse de 9 % par rapport au trimestre précédent, ce qui illustre à nouveau la nécessité de se mobiliser pour former plus et mieux, et notamment par le développement de l’alternance.

Cette nouvelle vague met en évidence une très légère progression des recrutements réalisés : soit 615 658 postes contre 562 725 postes au 4e trimestre 2013 trimestre, alors qu’ils étaient 765 861 au 1er trimestre 2013. 

Enfin, les perspectives d’embauche restent quasi stables à 389 269, contre 372 059 au dernier trimestre 2013, mais sans retrouver le niveau des 472 803 postes annoncés au 1er trimestre 2013.

« Top 5 » des métiers « non pourvus » et « les plus recherchés »

Les 5 premiers métiers « non pourvus » sont dans l’ordre les cuisiniers, les employés et agents de maîtrise de l’hôtellerie, les attachés commerciaux, les conducteurs de véhicules et les ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment.

Les 5 métiers « les plus recherchés » restent les employés et agents de maîtrise de l’hôtellerie, nettement en tête, suivis des conducteurs de véhicules, des cuisiniers et vendeurs, des cadres commerciaux et technico-commerciaux, et des ingénieurs de l’informatique.

Les « projets de recrutement » des entreprises pour le 2nd trimestre 2014 confirment ces tendances.

(1) Le programme « Beau travail » présente 115 spots télévisés sur des métiers en attente de recrutement, diffusés sur France 2 vers 22h30 après la première partie de soirée et sur France 3 vers 20h30 après « Plus belle la vie ». L’objectif est de faire connaître et de valoriser des métiers en tension, les formations en alternance pour y accéder et les offres d’emploi disponibles (voir le site www.beautravail.org).

Rappel 

L’observatoire TEC permet de mettre en évidence les difficultés de recrutement liées au candidat (notamment, savoir technique, connaissance métier, savoir-faire) ou liées à l’entreprise.

Il permet d’enrichir notre connaissance du marché du travail et des besoins en compétences pour mieux répondre aux besoins des entreprises, et réduire le nombre d’offres d’emploi non pourvues.

Le MEDEF a mis en place l’observatoire trimestriel « Tendance emploi compétence » (TEC) en janvier 2013.

Il repose sur un échantillon de 40 000 entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, de 1 salarié ou plus (hors professions de l’agriculture, du secteur public, libérales, et associatives).

Les entreprises sont consultées chaque trimestre sur les recrutements en CDI ou CDD de plus de 6 mois, engagés dans les 3 derniers et les 3 prochains mois. 

L’observatoire permet d’identifier les difficultés de recrutement des entreprises, et d’analyser finement les facteurs explicatifs à ces difficultés. Il détaille notamment les métiers où se concentrent ces dysfonctionnements et les régions qui embauchent avec ou sans difficultés.

La 6e vague de l’observatoire TEC est en ligne sur : http://www.observatoire-tec.fr. Les vagues d’enquête successives sont consultables sur le site.

Les résultats de la 7e vague portant sur le 2e trimestre 2014 (avril, mai, juin) seront publiés début septembre 2014.

>> Télécharger le rapport de l’observatoire TEC

Les derniers articles