MEDEF-CPU : vers une collaboration renforcée

Le président du MEDEF Pierre GATTAZ et Michel PEBEREAU, son conseiller sur les sujets éducatifs, ont rencontré mercredi 10 septembre le Bureau de la Conférence des présidents d’université (CPU), son président Jean-Loup SALZMANN, président de l’université Paris-XIII et ses deux vice-présidents Khaled BOUABDALLAH, président de l’université de Saint-Étienne, et Gérard BLANCHARD, président de l’université de La Rochelle.

Cet échange a permis de poser les bases de nombreuses actions qui permettront une amplification des relations entre les universités et les entreprises, au cœur de tous les territoires, en matière de formation tout au long de la vie, d’insertion professionnelle, de soutien à l’entrepreneuriat et de dynamisation économique des projets de recherche.

Sur ces bases, l’accord-cadre de coopération entre le MEDEF et la CPU, signé en 2010 pour une période de 5 ans, sera renouvelé à la rentrée 2015.

Pour Pierre GATTAZ : « Aucun pays n’a réussi à construire ou reconstruire une croissance durable sans ses universités. L’innovation est un levier fondamental de la compétitivité et, plus que jamais, les universités françaises doivent accompagner l’émergence d’écosystèmes créatifs, c’est-à-dire un terreau fertile pour la créativité dont nos entreprises ont besoin pour se développer. Le MEDEF et la CPU partagent le souci de rendre plus lisible et plus accessible le système d’enseignement supérieur, notamment aux PME-PMI, et sont résolus à agir ensemble pour faciliter tout projet de fertilisation croisée entre les milieux professionnels et académiques. »

Pour Jean-Loup SALZMANN : « Notre pays possède tous les atouts pour rester parmi les nations qui comptent, dans les 20 prochaines années. Nos universités et nos entrepreneurs sont les acteurs de ce défi : nous formons dès aujourd’hui les professionnels de demain, et continuerons à leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences, tout au long de leur vie. Le rôle de l’Université, c’est également la recherche, l’innovation et le transfert de technologie : grâce aux liens forts avec les entreprises, nous pouvons être leaders dans les domaines clés de l’économie de demain, comme le numérique ou la transition énergétique. Enfin, nos universités incitent, forment à l’entrepreneuriat : donnons-nous le goût de la création, de la conduite de projets, de l’initiative ! L’Université aime l’Entreprise, et l’Entreprise aime l’Université ! »

Les derniers articles