Composition du Conseil des prélèvements obligatoires : où sont les représentants de l’entreprise ?

<p>La composition du Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) vient d’être renouvelée. Il ressort de ces modifications l’absence totale de chefs d’entreprise. Ce Conseil a pourtant la mission d’apprécier l’évolution et l’impact économique, social et budgétaire des prélèvements obligatoires. Ces personnalités, quelle que soient leurs compétences, sont d’origine très homogène et ne peuvent avoir qu’une vision partielle de l’économie.</p>

Pour Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président délégué du MEDEF : « la composition du CPO doit être équilibrée entre ceux qui conçoivent la législation et les contribuables qui la subissent. La disparition progressive de représentants du monde de l’entreprise dans ce Conseil est un signe très inquiétant sur la vision du rôle de l’entreprise en France. »

Les derniers articles