Future stratégie européenne RSE : le MEDEF et BusinessEurope transmettent leurs contributions

<div></div>

<div><p>Dans le cadre de la consultation lancée par la Commission européenne sur le bilan de sa stratégie RSE 2011-2014, la Commission RSE du MEDEF a transmis sa position sur les 3 grandes sections de la consultation.</p></div>

1. Le rôle de la Commission en matière de RSE : avis très partagé sur l’opportunité d’une politique communautaire. Globalement, les membres considèrent que la Commission accorde déjà suffisamment d’attention au sujet. Le secteur privé et les organisations internationales sont les acteurs les plus importants. Les organisations de la société civile, les pouvoirs publics, les consommateurs et les milieux universitaires viennent ensuite.

2. Le bilan sur les activités de la Commission en matière de RSE : la politique est jugée comme « pas très utile » pour le moment. La Commission s’est pour le moment trop concentrée sur les enjeux de transparence / reporting et insuffisamment sur la communication sur les actions menées par la Commission, le concept de level playing field équitable (mettre l’accent sur la RSE dans les relations avec d’autres pays et régions du monde) et la reconnaissance de la contribution de l’entreprise à la création de valeur partagée.

3. Les enjeux à venir en matière de RSE : sensibiliser davantage à la RSE et améliorer sa visibilité et créer les conditions d’un level playing field équitable en exigeant la réciprocité dans les échanges internationaux.

De son côté, BusinessEurope a également transmis sa position sur cette consulation. Celle-ci critique le recours à des instruments réglementaires et de compliance et craint que la future stratégie ne poursuive dans cette direction au risque de décourager les entreprises. Elle promeut au contraire une vision volontaire basée sur l’innovation, la sensibilisation, l’échange de bonnes pratiques et le travail collaboratif avec les parties prenantes.

Les derniers articles