Chiffres du chômage : les paroles seules ne suffisent pas !

Les chiffres du chômage publiés ce jour sont à nouveau mauvais pour notre pays. La hausse du chômage, quasi continue depuis juin 2008, est le signe d’un dysfonctionnement majeur de notre économie. Sur un an, l’augmentation est de 180 000 chômeurs, soit 15 000 chômeurs de plus par mois, soit 500 chômeurs de plus par jour !

Le MEDEF a mis la question de la création d’emplois au cœur de son action. Mais la dynamique de création d’emplois, indispensable à retrouver, découlera d’actions concrètes libérant les relais de croissance. Le MEDEF a ainsi formulé des propositions en ce sens, notamment dans son document « 1 million d’emplois, c’est possible ! ».
 
Il faut désormais dépasser le stade des discours, et faire en sorte que les politiques publiques économiques s’articulent avec cohérence, de manière véritablement favorable à la croissance des entreprises, donc de l’emploi. C’est le message que la mobilisation nationale de la semaine prochaine entend passer, notamment grâce au « manifeste » à signer mis en ligne sur le site www.liberonslentreprise.fr

Il nous faut désormais passer des paroles aux actes dans la cohérence et la confiance.
 
Pour Pierre Gattaz, président du MEDEF : « Il faut faire feu de tout bois pour libérer le potentiel de création d’emplois dans notre pays. La France a tous les atouts pour réussir. Mais travaillons enfin ensemble, de manière pragmatique, pour libérer ce potentiel de croissance. Réformons les dispositifs qui introduisent complexité et coût comme la pénibilité ou les articles de la loi Hamon, soyons cohérents entre nos discours et nos actes, continuons la baisse de la fiscalité et réformons enfin la sphère publique de manière structurelle. Les chantiers sont identifiés, les entrepreneurs sont prêts. Alors que nos voisins se réforment, notamment l’Italie, il faut que nous passions enfin à l’action sans se contenter de demi-mesures. Il y a urgence ! »

Les derniers articles