Convention Etat-UESL 2015-2019 : Une contribution durable au logement des salariés ?

Le MEDEF se félicite de l’accord conclu entre l’Etat et l’UESL sur l’emploi des ressources issues de la participation des employeurs à l’effort de construction (PEEC) pour la période 2015-2019, dans le cadre du retour à un mode conventionnel.

De fait, cet accord marque une réorientation de l’usage des fonds de la PEEC vers la satisfaction des besoins effectifs des entreprises et de leurs salariés. Il contribue également à assurer la soutenabilité du modèle financier d’Action Logement. Pour sa part, Action Logement s’engage à renforcer les actions en cours afin d’améliorer toujours plus l’efficience de son réseau de collecteurs.
 
Ces évolutions sont cruciales au moment où les parcours personnels et professionnels des salariés, de plus en plus heurtés, nécessitent  un accompagnement adapté de leurs parcours résidentiels. C’est tout le sens de la PEEC, issue d’initiatives d’entrepreneurs.
 
A la suite de la remise en cause de l’engagement pris par le Premier Ministre, fin 2012, de réduire les ponctions opérées sur les ressources de la PEEC pour financer le FNAL, le MEDEF demande instamment que l’Etat respecte sur la durée de l’accord les dispositions financières convenues. Il en va de la crédibilité et de la pérennité même de la PEEC.
 
Cela passe par une nécessaire remise à plat du dispositif des aides personnelles au logement que l’Etat n’a plus la capacité de financer et qui grève l’effort public en faveur du logement de près de 17 Mds€.
 
Pour Jacques Chanut, président de la Commission Logement et mobilité professionnelle du MEDEF : « L’immobilier résidentiel est aujourd’hui un marché de pénurie, dans un environnement réglementaire ultra contraint, qui maintient les prix à un niveau élevé dans les secteurs les plus tendus. La meilleure réponse possible à la crise du logement est le développement d’une offre abondante et diversifiée adaptée aux besoins de nos concitoyens. Au-delà de la relance de notre économie et de la création d’emplois peu délocalisables, c’est la seule façon d’aboutir « mécaniquement » à un ajustement des prix. »
 
Début 2015, le MEDEF diffusera un Livre blanc sur le logement présentant dans le détail cette position.

Les derniers articles