Le MEDEF propose de travailler collectivement à un agenda 2020 pour la France

Les entreprises, par l’intermédiaire de leurs organisations représentatives, se mobilisent tout au long de cette semaine pour la croissance et l’emploi dans notre pays. Le Gouvernement a initié un mouvement positif avec le Pacte de responsabilité, et contrairement à ce que certains disent, les entreprises jouent le jeu et se mobilisent.Elles y croient mais il convient que ce Pacte se mette véritablement en œuvre rapidement dans la cohérence : que les baisses de charges soient votées jusqu’en 2017 sans dévier, et que la simplification soit réellement intégrée dans tous les actes réglementaires et législatifs du Gouvernement et des élus, y compris sur des textes déjà votés (pénibilité, loi Hamon, temps partiel…). Il faut régler les problèmes qui se posent à court terme.
 
Au-delà, le MEDEF considère qu’il est nécessaire que notre pays se dote enfin d’une vision commune et ambitieuse. Il propose de travailler de manière ouverte (Gouvernement, partis politiques, partenaires sociaux…), dès mars 2015, à l’élaboration d’un Agenda 2020, qui permette de bâtir une ambition renouvelée pour notre économie et notre sphère publique, et donner enfin un sens aux réformes à mener.
 
Pour Pierre Gattaz, Président du MEDEF : « Aujourd’hui, nous ne savons plus nous projeter collectivement dans le futur. Or, dans toutes nos entreprises, l’élaboration d’un plan stratégique commun est clé. Pour cela, réglons les problèmes de court terme et tournons-nous vers l’avenir. C’est ce que nous proposons au Gouvernement, et au-delà aux différents partis politiques et aux organisations syndicales : bâtissons ensemble un Agenda 2020 et un plan d’actions concret et opérationnel. Cette vision nous permettra aussi de corriger nos erreurs et de donner un sens aux réformes à venir. Il en va de l’avenir de notre pays et de nos enfants ! »
 
>> Télécharger le discours de Pierre Gattaz à Lyon 

Les derniers articles