Emploi : le MEDEF appelle à mettre l’entrepreneuriat au cœur de l’action du gouvernement

A l’occasion du Salon des Entrepreneurs et à la veille de la conférence de presse du Président de la République, le MEDEF appelle à mettre la dynamique entrepreneuriale au cœur de l’action du gouvernement.

Créer ou reprendre une entreprise est l’une des réponses les plus efficaces contre le chômage. Or, depuis des décennies, à la question du chômage, seule  la réponse du salariat est avancée. Il faut désormais changer notre approche et diversifier nos pistes de réflexion. C’est pourquoi, à côté des indispensables politiques du traitement du chômage des salariés, l’Etat doit renforcer et coordonner sa politique d’incitation et d’accompagnement à la création d’entreprise dans le cadre des politiques publiques de lutte contre le chômage.

Les valeurs positives portées par l’entrepreneuriat  – créativité, audace, prise de risque, responsabilisation et solidarité – sont autant d’atouts sur lesquels nous devons nous appuyer pour sortir de la crise.

L’envie et les talents existent : avec l’opération « Le défi des Audacieux » – formation de 5 semaines à l’entrepreneuriat destinée à des jeunes des quartiers et menée en partenariat avec AGPR et Audace ainsi que le soutien de Klésia – le MEDEF a pu mesurer concrètement le désir d’entreprendre et l’énergie de la société française qui ne demandent qu’à s’épanouir. Ainsi, 15 jeunes de Cergy ont présenté aujourd’hui aux membres du Conseil Exécutif du MEDEF leur projet dans le cadre de cette formation et cette première promotion sera parrainée par le Président du MEDEF, Pierre Gattaz.

Le MEDEF est en première ligne pour défendre l’entrepreneuriat. Il a ainsi annoncé au Salon des Entrepreneurs le lancement de 5 mesures visant à aider et favoriser l’entrepreneuriat :

1. Création d’un MOOC entrepreneurial en direction des professeurs en partenariat avec Entreprendre pour Apprendre ;

2. Lancement d’une étude sur les « Nouvelles opportunités de financement des entreprises via le crowdfunding : quel rôle pour les MEDEF territoriaux ? » ; 

3. Conclusion d’un partenariat avec l’association 60.000 Rebonds afin d’accompagner les entrepreneurs qui ont fait faillite ;

4. Lancement du "Parcours Sportif Entrepreneur" en partenariat avec le Comité National Olympique Sportif Français (CNOSF) et le Secrétariat d’Etat aux Sports ;

5. Lancement d’actions sur l’envie d’entreprendre :

a. Déclinaison du « défi des Audacieux » sur les territoires volontaires

b. Organisation de cycles d’information (« Lever les freins à l’envie d’entreprendre ») et de cycles de formation (« Une semaine pour passer de l’envie au projet »).

Pour Pierre Gattaz, président du MEDEF : « Le sursaut républicain passera par la mobilisation de tous et de toutes les énergies. L’entrepreneuriat ne règlera pas tous les problèmes du pays, mais c’est un formidable outil de création d’emplois et d’intégration que le gouvernement doit inclure dans toutes les politiques sociales et économiques. Faisons confiance à tous les français et notamment aux jeunes : leur énergie, leur volonté, leur envie sont leurs meilleurs atouts, capitalisons dessus et accompagnons-les ! ».

Pour Thibault Lanxade, président du pôle Entrepreneuriat et croissance du MEDEF, « Il est temps de s’affranchir d’une logique exclusivement salariale de l’économie et du social. Dans une économie mondialisée, salariat et entrepreneuriat sont complémentaires. Comprendre ce changement de paradigme, c’est libérer toutes les énergies et donner leur chance à tous les audacieux. »

>> Télécharger la présentation détaillée des 6 mesures annoncées au Salon des Entrepreneurs au format PDF

Les derniers articles