Déclaration de Patrick Bernasconi, après la deuxième séance de négociation

« Au cours de cette deuxième séance, chaque organisation syndicale a fait part de ses propositions et de ses attentes sur le premier thème (lutter contre la précarité sur le marché du travail), comme nous en étions convenu. Je rappelle notre impératif, ne pas négocier à l’intérieur de chacun des thèmes mais négocier à terme sur l’ensemble du document.

Nous avons décidé d’accélérer et d’aborder les trois prochains thèmes lors des deux prochaines séances pour sortir une ébauche de plan d’accord fin novembre afin d’être en mesure de construire une base d’accord fin décembre.

Nous sommes attentifs aux demandes des organisations syndicales, comme le montrent certaines de nos propositions : portabilité, modulation, information des IRP sur les contrats, etc. Au cours de cette réunion nous avons aussi fait part des demandes qui nous ont été faites de la part de nombreux patrons : en particulier que les freins à l’usage des CDI soient levés, ce qui mécaniquement entraînera un moindre recours aux CDD. Il ne faut d’ailleurs pas confondre tous les CDD, et de nombreux employeurs préfèrent les utiliser car ils leurs paraissent d’un usage plus simple.

Prochaine séance : vendredi 19 octobre

Les derniers articles