Hausse du chômage : le MEDEF vigilant et constructif

La nouvelle hausse des chiffres du chômage montre qu’il faut continuer résolument la baisse de charges engagée par le pacte de responsabilité, et enclencher sans plus tarder les réformes structurelles. Cela passe notamment par la réforme du code du travail.  Le Medef participe ainsi aux concertations en cours dans un état d’esprit constructif et vigilant.

Nous souhaitons la mise en place de vraies réformes qui libèrent les embauches et améliorent l’employabilité des Français. 

Nous avons trois points de vigilance :

– la capacité pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, de bâtir des accords gagnant-gagnant avec leurs salariés,

– la simplification de la justice prud’homale (plafonnement des dommages et intérêts, prévalence du fond sur la forme, etc.),

– la simplification des règles sociales. Notre code du travail est trop souvent le fruit d’une stratification historique de règles parfois loin des réalités contemporaines.

 À court terme, il faut commencer par retirer les deux sujets d’inquiétude des chefs d’entreprise qui ont été rajoutés ces dernières années : le dispositif pénibilité et celui du prélèvement à la source. Ils sont inapplicables sur le terrain. 

Les derniers articles