Quand la santé de l’entreprise passe par celle du dirigeant

Jeudi 14 décembre à 18h – Maison des entreprises 14 bd Rocheplatte à Orléans

©Jean Lecourieux-Bory

« Malgré plus de 20 millions d’entreprises en Europe, il y a plus de statistiques sur la santé des   baleines bleues que sur celle des entrepreneurs »*. Agendas overbookés, pas le temps de voir un médecin, ne pas s’accorder le droit d’être malade…Le dirigeant serait-il un être surhumain ?

Si le sujet est encore tabou, des acteurs comme le groupe de protection sociale Humanis oeuvrent  pour la prévention et considèrent la santé des dirigeants comme la première brique de la santé des entreprises. Avec une approche positive qui substitue « ressources psychosociales » à « risques psychosociaux ».

De son côté, l’Apesa 45, en lien avec le Tribunal de commerce d’Orléans, a mis en place une cellule d’aide psychologique pour détecter la détresse émotionnelle chez les dirigeants. Le dispositif,  totalement confidentiel, fournit une aide psychologique aux chefs d’entreprise en souffrance aigue.

Une conférence qui donne les clés essentielles pour prévenir, identifier les facteurs déclenchants et éviter d’entrer dans une spirale infernale.

Un cocktail suivra cette rencontre.

SUR INSCRIPTION UNIQUEMENT auprès de Marie-Christine Lesauvage – mclesauvage@udel.com 

*Olivier Torrès « La santé du dirigeant »

Une conférence co-animée par Deborah Leclercq, Chef de projet Prévention/entreprises au sein d’Humanis, ergonome et psychologue du travail, et Jean-Philippe Meyer, Président d’Apesa 45 et Président de Chambre au Tribunal de commerce d’Orléans.

Les derniers articles